Le 21 Septembre n’aura pas lieu (dit la presse)

Le 21 Septembre n’aura pas lieu (dit la presse)

Nuit Debout Nantes a choisi de revenir sur les événements du 21 Septembre 2017, suite au traitement médiatique (ou plutôt non-traitement) dont a bénéficié (ou plutôt dont n’a pas bénéficié) la construction du mur. La convergence des forces manifestantes ayant abouti à cette photo est si exceptionnelle, que nous soupçonnons les rédactions de la presse locale d’avoir voulu étouffer au plus vite la nouvelle. La résistance aux stratégies des médias est vitale! C’est pourquoi nous lançons un appel large à diffuser partout l’information: c’est bel et bien l’accord trouvé entre les membres du cortège dit de tête et l’Union Locale CGT qui ont permis cet acte de construction collectif. La lutte ensemble est possible!
Voici un petit texte d’une témoin qui se trouvait sur les lieux:

« Pierres après pierres, passées de mains en mains, la convergence s’érige en mur coloré et fédérateur en pleine rue, à deux pas de la ligne de CRS attentive et des caméras aveugles. Autour de cet ouvrage naissant s’activent le rouge des chasubles de la CGT auquel se mêle le noir des K-ways des autonomes, qui très vite se fond en mille couleurs lorsque les cagoules tombent et les visages souriants et rieurs se dévoilent. Un parfait tableau de la convergence « en marche » des différentes forces de la contestation sociale, qui annonce une complicité à venir de tous/tes ces acteurs/trices de la lutte, jusqu’à présent séparé.es; une nouvelle force dans les entreprises, dans la rue, s’éveille, s’enfle et se déploie, de nature à balayer sur son passage les vestiges d’un ancien ordre social en perdition. Et peut-être, qui sait ? A en construire un nouveau.

Alors vite, vite, ça travaille dans les rédactions, le silence est d’or, surtout, surtout, faire de ce 21 Septembre nantais un non-événement, que personne n’en sache rien. Malgré la présence de nombreux/euses journalistes à l’affût du moindre petit scandale à faire scander dans les foyers pour veiller à donner la plus mauvaise image possible des manifestations, on ne trouvera pas la moindre allusion au mur de la résistance ni à cette nouvelle solidarité militante.

Pourtant en ce 21 Septembre, nous avons bâti l’espoir, et ranimer la braise tiède: la convergence est possible, la force peut se trouver, la lutte n’est pas perdue! Plus déterminé.es et plus confiant.es que jamais en l’avenir, nous mènerons notre barque dans ces eaux agitées, jusqu’à ce qu’elle se transforme en une invincible armada! A l’Abordage! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *