Compte Rendu du 14/04/2016

Compte Rendu du 14/04/2016

Communication :

La mini commission « Accueil » s’est réunie hier :

  • On ne trouve pas forcément pertinent d’avoir des personnes chargées de l’accueil en tant que tel car c’est un mouvement spontané, ça risque de cristalliser les « têtes » et le fait qu’il y ait des organisateurs et des gens à accueillir.
  • Par contre, nous avons des propositions pour répondre à ce besoin d’inclure de nouvelles personnes, que nous souhaitons soumettre à la séance plénière de ce soir.
  • Avoir un espace d’affichage clairement identifié NUIT Debout (peut-être sur le HSBC) avec :
    • Rappel des signes
    • Rappel du fonctionnement décidé hier soir
    • Rappel du déroulement « type » d’une nuit debout à Nantes
    • Et les CR des commissions idéalement.

Proposition de vote : la Nuit debout est-elle d’accord avec ça ? Oui / Non / Abstention.

Et si dès à présent on est ok, y a-t-il quelqu’un pour commencer cet espace ce soir ?

Il faudrait des « artistes » pour bien écrire en gros « espace info Nuit Debout » / Coller les CR si certains en ont ramené.

Et SURTOUT coller les règles de fonctionnement décidées hier.

Petit aparté technique :

  • Est-ce que vous avez déjà des fichiers des CR ? Est-ce que vous pouvez les imprimer ? Sinon je peux les imprimer demain dans un local syndical et les apporter vendredi soir.
  • Il faut une agrafeuse murale !!
  • Cet espace sera forcément, l’espace où souvent les nouveaux isolés viendront. Aussi, plutôt que des personnes qui font l’accueil en tant que tel, on propose que chacun veille à l’accueil des personnes isolées, discutent avec les personnes seules et soit dans une posture inclusive (d’inclure tout le monde dans le mouvement), c’est à chacun d’adopter cette attitude

Proposition de vote : la Nuit debout est-elle d’accord avec ça ? Oui / Non / Abstention

  • Une autre proposition alternative sinon, serait d’ajouter un autre rôle pour la soirée « des vigilants », peut-être à renommer. Il faudrait qu’ils soient au moins 3 par soir. L’idée serait qu’ils veillent à discuter avec les nouveaux, peut-être en se positionnant près du point info.
  • Autre proposition (qui me parait super intéressante) pour favoriser l’inclusion et l’accueil serait, comme ça s’est déjà pratiqué à la commission Démocratie, qu’en séance plénière et en commission, toutes les 30 minutes, il y ait un changement de place : ceux qui sont assis se lèvent et laissent la place à ceux qui sont debout derrière. Ça permet que chacun se sente concerné, inclus ; et on est plus à l’aise pour prendre la parole quand on est au milieu qu’autour.

 

Proposition de vote : la Nuit debout est-elle d’accord avec le fait que toutes les 30 minutes, on change de place : ceux qui sont derrière vont devant ? Oui / Non / Abstention

La proposition pourrait d’ailleurs être faite aussi pour les rôles : que toutes les 30 minutes, les rôles soient tournants, toujours dans cette idée d’inclure un max de monde et d’éviter qu’il y ait les organisateurs et les participants

Proposition de vote : la Nuit debout est-elle d’accord avec le fait que les rôles changent toutes les 30 minutes Oui / Non / Abstention

 

Début de fiche pratique à afficher et à rappeler à chaque début de séance plénière par les animateurs

  • Rappel liens FB et site internet et twitter.
  • Rappel que tout le monde est participant et acteur du mouvement.
  • Rappel des signes (d’accord, pas d’accord, moulinette et point technique).
  • Rappel du déroulement de la soirée « type » : plénière, retour des commissions + temps libre de parole + proposition de commission et mise en mouvement des commissions).
  • Peut-être rappeler que les propose sexistes, racistes ne sont pas acceptés ?
  • Et que toutes les initiatives personnelles pour soutenir et étendre le mouvement sont les bienvenues ?
  • Distribution des rôles en rappelant qu’idéalement il faudrait les mêmes dans les commissions ensuite et que ces rôles soient tournants

Les rôles :

  • Binôme l’animateur (idéalement un homme/ une femme) : aide à expliciter certains propos, aide à formuler les votes, fait les votes, recadre quand on est hors sujet, se permet de dire d’aller plus vite ou synthétiser quand ça s’éternise.
  • Binôme du distributeur de parole (idéalement un homme/ une femme) : veille aux mains qui se lèvent pour prendre la parole, et la donne en veillant à donner de préférence à ceux qui n’ont jamais pris la parole et autant aux hommes qu’aux femmes et autres.
  • Scribe : un seul. Idéalement demander s’il y a un ordi portable dans l’assemblée, ça peut faire gagner du temps pour les CR. Il s’engage à noter et retaper le CR (ce qui n’a pas été précisé hier).
  • Et si c’est adopté, rappel du fait que toutes les 30 minutes on change de place et de rôles + que chacun est responsable de l’accueil, l’inclusion des nouveaux et personnes seules, et du bon déroulement de la soirée.

Organisation :

  • Communication sur la place : ­

+ Localiser les commissions. Il pourrait être possible d’imprimer / dessiner un plan de la place en format conséquent, où les gens viendraient placer des post-it pour localiser les commissions. Ça permet un système évolutif au cours de la soirée, sans figer les commissions à ce qui a été annoncé au micro plus tôt. Soumettre l’idée à la commission bricolage.

­

+ Identifier les commissions : par des systèmes de panneaux déposés proches du groupe. Ça évite aux personnes voulant se greffer d’interrompre la discussion pour connaître le thème.

  • Communication avec la presse / communiqué de presse : il a été évoqué la possibilité d’un communiqué de presse pour éviter les communications “désavantageuses/fausses” de certains médias. Certaines questions se posent : ­ est-ce dans la continuité du mouvement de proposer un communiqué de presse qui “dicte” la rédaction ? Respecte­-t-­il le principe de parole plurielle défendu par Nuit Debout ? Pour autant, le communiqué de presse a un autre poids que la communication via le site, qui s’adresserait à des personnes peut-être moins averties, qui n’auraient pas forcément l’initiative / la curiosité d’aller sur le site. Il serait intéressant que ce soit l’ordre du jour d’une A.G, qu’il y ait un vote sur le principe du communiqué de presse, avant même de discuter de son contenu. ­

Aujourd’hui, une première organisation de ce communiqué est proposée : 1ère partie pour rappeler le principe de Nuit Debout, de son assemblée spontanée, lieu de dialogue citoyen où le représentant unique est proscrit. 2ème partie : demande à l’intention des journalistes, de s’annoncer et de se présenter quand ils arrivent, respecter les opinions et l’ambiance du lieu. ­

  • Quelle contribution possible ? Quelles modifications ? Possibilité d’afficher le texte sur un panneau « expression libre » pour permettre à tout un chacun de modifier des mots / expressions qui le dérangent. Mais, possibilité d’un “débat sans fin”. ­
  • Retour sur l’article écrit suite à l’incident de la place Bouffay. Quelle légitimité ou responsabilité peut avoir Nuit Debout avec de tels évènements ? C’est indépendant les uns des autres, et pour autant nous sommes tous des témoins potentiels. Importance de comprendre que Nuit Debout n’est pas responsable de la vie urbaine, avec ses bons et ses mauvais côtés, de tout le quartier Bouffay.
  • Question du vote : il est toujours mis en débat dans son principe. Pour quoi, à quel moment et sur quel sujet voter ? Il a été dit qu’il faut s’en résoudre au vote pour la prise de décision et uniquement s’il est la seule possibilité. Plusieurs sujets : ­ il serait sûrement intéressant d’organiser une soirée sur le thème du vote. ­ comment fixe­-t-­on la majorité ? Le 50+1 a été déterminé par des civilisations guerrières, et laisse de côté 49%. Doit-elle être fixée à ⅔ ? A 80% ? ­ Il serait intéressant de sortir du système binaire du vote où on décide entre oui ou non. Laisser à tout un chacun la possibilité de voter entre différents choix. ­
  • Déviation sur la question de l’argent et de la levée de fonds (référence de « Occupy Wall Street »). Il faut essayer de dévier le principe d’argent monétaire. Faut-il s’appuyer au maximum sur le système collaboratif/économie de la gratuité ? Savoir s’appuyer sur des mouvements précédents.­ Question de la référence. Il a été évoqué la révolution en Pologne contre le communisme. Organisation d’un pôle “médiation” ou « sérénité et accueil ». L’intérêt est de discuter avec les commerçants alentours, joindre les voisins aux débats… Préciser que l’organisation se fait dans le respect de leur tranquillité aussi pour une cohabitation idéale.

Préférer le dialogue non violent pour désamorcer tout problème.

  • Organisation générale : Question de liaison / communication entre les différentes Nuits Debout. Possibilité de consulter les plateformes, de Paris par exemple. Paris a aussi une radio. ­Qu’en est-il à Nantes dans l’organisation de son antenne ? Il est important de préciser que Paris a une vision de son organisation à J+3. Il est aussi important de rappeler que chacun peut être porteur d’une idée et que l’organisation de commissions / d’évènements ou autre démarrent d’initiatives individuelles porteuses du projet.

2 réactions au sujet de « Compte Rendu du 14/04/2016 »

  1. je souhaite, vous contacter, j’ai travaillé 50 années, sur les problématiques actuelles, car je les avais anticipées! j’ai pour chacune et l’ensemble de ces problématiques, une solution. C’est dans les causes communes, qu’elle se trouve. J’ai conscience, que mon affirmation, vous paraît folle. Mais ici, en quelques mots, je dois résumer ma démarche. Pour conclure et imager mon propos, les rapports sont en mondialismes pouvoirs, contre peuples.

  2. Les lanceurs, d’alertes, agissent exactement comme ,je l’avais prévu, et leur lode de comportment, est la clé de nos solutionnements;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *