Compte Rendu Commission Violence

Compte Rendu Commission Violence

La commission comptant de nombreux nouveaux venus, il a d’abord été fait la demande d’un rapide exposé des sujets, enjeux et précédentes délibérations de la commission.

Les débats de la soirée se sont concentrés autour de trois axes :

L’ensemble des participants a exprimé le besoin d’entendre des témoignages de toutes les luttes, afin d’apprendre à les connaître et à se connaître les uns les autres pour lutter ensemble.

Quelqu’un a proposé d’inviter les syndicats de différents secteurs afin de créer une mobilisation générale. D’autres préféreraient que les personnes apportant leur témoignage parlent toutes à titre personnel, syndiquées ou non.

Une participante a rappelé l’importance et la portée des actions symboliques, la sensibilisation du plus grand nombre étant importante dans la lutte. Elle a soulevé l’idée d’un boycott visant les multinationales et/ou la grande distribution qui contribuent à la précarité.

Le débat s’est porté sur la manière de mener une telle action, et les lieux adéquats. L’intervention d’un camarade travaillant pour McDonald’s a soulevé l’idée que viser, par exemple, cette entreprise, permettrait une sensibilisation sur plusieurs domaines : les conditions de travail et la pression sociale, la malbouffe, l’optimisation fiscale et le monopole des multinationales. La discussion n’a pas fixé de mode opératoire précis, mais il a été évoqué l’idée de monter un marché bio devant, afin d’intégrer à la lutte les commerces et producteurs locaux, qui pourraient notamment fournir leurs invendus.

Le troisième débat s’est porté sur Panama Papers, et plus largement la question de l’évasion fiscale. Le sujet monopolisant l’actualité mondiale, il est important de s’en saisir et de faire entendre la parole du peuple sur le sujet. Il a été émis l’idée d’y dédier une soirée d’informations et de débats qui pourrait toucher un grand public. Certains ont proposé d’y inviter des organismes comme Attac, qui ont étudié le sujet. Nous pensons aussi développer des actions concernant les banques.

 

PROPOSITIONS DE LA COMMISSION :

  • Organiser une soirée « témoignages des luttes », avec éventuellement des invités, afin que chacun puisse exprimer sa souffrance et comprendre celle des autres.
  • Réfléchir à une action de boycott d’une semaine, coordonnée au niveau national avec les autres Nuits Debout, médiatisée (invitation de journalistes).
  • Rebondir sur l’affaire Panama Papers pour organiser une soirée « paradis fiscaux », et réfléchir à des actions symboliques concernant les banques ; toute personne ayant une idée est bienvenue à la commission pour la soumettre.
  • Il a également été proposé des diffusions de films : Merci Patron, Volem Rien Foutre Al Païs, Demain, Les Nouveaux Chiens de Garde, Les Jours Heureux, Discount.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *